Jardiner naturel, ça coule de source

 


Paillage des Pommes de terre avec un mélange de tonte de pelouse et de taille de miscanthusQue dit la règlementation ?

Les produits phytosanitaires de synthèse, communément appelés pesticides, représentent un danger pour la santé et pour l’environnement. Depuis le 1er janvier 2019, la Loi Labbé en interdit la vente, l’utilisation et le stockage pour les particuliers. Le jardinier amateur doit donc s’orienter vers de nouvelles méthodes pour gérer son potager, ses massifs ou ses allées, au naturel.

 

Naturel et moderne

Un jardin au naturel, par définition, est un jardin sans pesticides. Mais attention, pas question de remplacer un produit « chimique » par un produit « bio » ! L’idée du jardinage au naturel, c’est de repenser le jardin en couvrant systématiquement le sol pour limiter l’apparition de plantes sauvages, en utilisant des engrais organiques pour stimuler le sol, en favorisant la biodiversité pour bénéficier de l’aide de la coccinelle pour lutter contre les ravageurs.

© Paillage des Pommes de terre avec un mélange de tonte de pelouse et de taille de miscanthus

 

 

Ne pas jeter !

Communément appelés déchets verts, les produits de tonte, de taille, les feuilles mortes, etc.  devraient être considérés comme de l’or vert. Préférez le mulching, la réutilisation en paillage, le compostage plutôt qu’un allez/retour à la déchetterie.

 

Minéral ou organique ?

L’engrais minéral (issu d’une production chimique) est directement assimilable par la plante. C’est l’assurance d’une pousse rapide et d’une récolte abondante. En revanche les engrais organiques (issus d’une production animale ou végétale) nécessitent d’être transformés pour être utiles à la plante : c’est le rôle des organismes du sol. Un engrais organique stimulera donc « les défenses immunitaires » de votre sol, à l’inverse d’un engrais minéral.

 

Se faire aider gratuitement

Au jardin, un certain nombre d’insectes sont très utiles. Dans la majeure partie des cas, ce sont les larves qui sont efficaces, et pas les adultes. C’est le cas, par exemple de l’emblématique coccinelle, qui malgré sa réputation, se nourrit principalement de nectar. En revanche la larve de coccinelle peut dévorer une centaine de pucerons par jour, qui dit mieux ! Pour avoir des larves au jardin, il faut attirer les adultes en offrant le gite et le couvert, c’est à dire en laissant s’installer un peu de biodiversité et de fleurs sauvages.

Pour en savoir plus MCE INFO JARDINER

 

 

 

Suivez-nous

  • Logo Twitter

ESPACE USAGERS

 

Depuis le transfert de compétences eau et assainissement, le relevé des compteurs d'eau a été modifié.

INFO FLASH

 

Depuis le transfert de compétences eau et assainissement, le relevé des compteurs d'eau a été modifié.

> Coupure d'eau à Concarneau : Secteur du Cabellou lundi 21 septembre de 14h à 18h.
Suivie de risques de perturbations : baisse de pression, eau colorée. Rues concernées : Allée des Fleurs d'Ajoncs, Allée des deux plages, La Corniche du Cabellou et Avenue des Dunes.

> Coupure d'eau à Tourc'h le jeudi 24 septembre après-midi, secteurs : Coat Ilis, Bergeou, Coat Escop, Kerloyou.

Accès rapides

Nos sites